Région SUD Provence-Alpes-Cote-d'Azur Tourisme

On a tous besoin
de nature

Parce que nos espaces naturels sont des joyaux inestimables et notre bien commun, nous devons les protéger. Le Comité Régional de Tourisme et les espaces naturels protégés – Parcs nationaux, parcs naturels régionaux, réserves naturelles, … – de Provence-Alpes-Côte d’Azur vous informent sur les bons gestes à adopter pour un tourisme respectueux et apaisé.

On a tous besoin de nature

Après une année difficile, ponctuée de restrictions, nous avons tous besoin de nous reconnecter à la nature. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, elle est omniprésente : les espaces protégés couvrent 60% du territoire. Cette nature nous offre un sentiment d’apaisement, de joie et de liberté retrouvée. Pour que les espaces naturels du Sud restent, pour les générations à venir, ces lieux magiques où se ressourcer, on a tous besoin de protéger notre écrin, où une biodiversité exceptionnelle s’épanouit. Lors de vos balades, respectez la faune et la flore : prenez les fleurs en photo plutôt que de les cueillir. Restez sur des sentiers balisés. Evitez de mettre de la musique et de faire du bruit pour ne pas déranger les animaux. Et si vous vous laissiez plutôt bercer par le chant des oiseaux et des cigales ?

Un écrin de biodiversité à protéger : l’exemple du Parc naturel régional du Mont-Ventoux

Comme l’ensemble des espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Parc naturel régional du Mont-Ventoux abrite une flore et une faune exceptionnelle. Plus de 1500 espèces végétales y sont recensées, soit 25% de la flore française ! La plupart de ces espèces sont protégées, beaucoup sont rares. Le ciel du Mont-Ventoux est quant à lui le terrain de jeu de plus de 150 espèces d’oiseaux nicheurs. Parmi eux, le vautour percnoptère ou l’aigle royal, si majestueux. Nous voulons continuer à les voir tournoyer dans le beau ciel de Provence. Nous voulons continuer à observer le chamois, le mouflon, et le cerf qui règne sur les forêts du Ventoux. Ensemble, protégeons notre écrin.

On a tous besoin de bien vivre ensemble

Un tourisme durable passe par des relations apaisées entre les visiteurs et les locaux. Respecter les habitants des espaces protégés, c’est instaurer une relation de confiance dont tout le monde sort gagnant. A chacun son espace : ne vous engagez pas dans une propriété privée si vous n’y êtes pas autorisés. Pourquoi cueillir des fruits directement dans les arbres quand les marchés du Sud regorgent de produits savoureux et gorgés de soleil ? Si vous vous trouvez près d’une ruche, vous apercevrez peut-être des abeilles. Elles ne font que défendre leur territoire alors gardez vos distances. Aussi, tenez votre chien en laisse : ce simple geste garantira la quiétude des troupeaux. Et la vôtre !

Adopter par exemple le bon comportement face à un troupeau

L’élevage et le pastoralisme sont partie intégrante de l’histoire et de l’identité de nos espaces naturels protégés. Dans les zones de pâturage, il est très important de garder son chien sous contrôle pour ne pas déclencher une réaction de défense des patous, les chiens de bergers dont le rôle est de protéger les troupeaux. Si vous savez que lors de votre randonnée, vous êtes susceptibles de croiser des troupeaux, mieux vaut ne pas emmener votre chien. Si vous croisez un troupeau, restez calme, contournez-le, et signalez-vous au berger. Tout va bien se passer !

On a tous besoin d’explorer

Qui ne ressent pas l’envie profonde de découvrir les beautés naturelles que recèle notre belle région ? Les gorges du Verdon, le Colorado provençal, les Calanques qui relient Marseille à Cassis ou la verdoyante île de Porquerolles… Autant de noms emblématiques qui font rêver et évoquent la magie des paysages de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Pourtant, il y a tant d’autres sites sublimes, et plus confidentiels, à découvrir. Situés à seulement quelques kilomètres des sites les plus connus, ils vous proposeront une expérience plus sereine. Ne pas tous visiter les mêmes spots au même moment, c’est s’assurer des moments de tranquillité. Vos photos n’en seront que plus belles !

Tant de belles choses à découvrir : l’exemple du Parc naturel régional de la Sainte-Baume

On a tous envie d’explorer les sublimes paysages du Parc naturel régional de la Sainte-Baume, dans l’arrière-pays varois. Les gorges du Caramy, la grotte Sainte-Marie-Madeleine, la forêt domaniale de la Sainte-Baume et les sources de l’Huveaune sont des espaces naturels d’exception… Au point qu’ils attirent parfois beaucoup de visiteurs au même moment. Alors, pourquoi ne pas se laisser séduire par d’autres sites, tout aussi enchanteurs ? Et si vous optiez plutôt pour les Aiguilles de Valbelle par Signes ou le sentier de la glacière par Gémenos ? Besoin d’un petit coup de pouce pour préparer votre randonnée ? Rendez-vous sur cheminsdesparcs.fr.

On a tous besoin d’être responsable

Le tourisme responsable est l’affaire de tous. Faire preuve de bon sens permet de protéger nos espaces naturels, qui sont notre bien commun. Faire du feu ou un barbecue en forêt, fumer dans la nature, c’est prendre le risque de dégrader les sols, la végétation ou pire, de déclencher un incendie. Se garer devant un chemin d’accès, c’est potentiellement empêcher l’accès des secours en cas d’incendie. Être responsable, c’est aussi ne laisser aucun déchet derrière soi et laisser le minimum de traces sur son passage. Enfin, avant de se rendre dans un espace naturel protégé, se renseigner sur la réglementation en vigueur peut permettre d’en profiter plus sereinement.

Stop aux déchets plastiques : des exemples d’initiatives dans les Parcs nationaux de Port-Cros et des Calanques

De nombreux déchets en plastique polluent la mer Méditerranée. Or, le plastique détruit les milieux marins en décimant la faune et la flore. Pour réduire la pollution plastique, les Parcs nationaux de Port-Cros et des Calanques mettent en place des solutions concrètes sur leurs territoires respectifs. Ainsi, ils proposent aux acteurs touristiques labellisés « Esprit Parc national » des gestes simples pour engager leur clientèle dans une démarche « zéro plastique », dont la possibilité de promouvoir astuces et bonnes idées sur les réseaux sociaux via des tags et hashtags communs. Une batterie d’objets écoresponsables sont par ailleurs proposés : bracelets éco-conçus, gourdes 100% biodégradables, emballages alimentaires réutilisables et sacs à déchets fabriqués à partir de filets de pêche.

Vos prochaines vacances
dans les Espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur